Scooters
0

Vidéoverbalisation : et les deux roues ?

 

Cette année, la vidéoverbalisation fait fureur : les sanctions possibles s’enchaînent. Début 2017, 7 catégories de contraventions s’ajoutaient à celles concernées par la vidéoverbalisation. D’importants moyens humains et matériels sont développés pour accompagner ce changement.  Et les deux roues ne sont pas épargnés par ces mesures.

Petit rappel des infractions concernées

Avant 2017 :

  • excès de vitesse
  • non respect des feux tricolores et des stops
  • non respect des distances de sécurité
  • usage des voies réservées (taxis, bus, piste cyclable…)

Depuis 2017 :

  • défaut du port de casque pour les deux roues motorisés
  • usage de téléphone portable tenu en main au volant
  • non port de la ceinture de sécurité
  • non respect des règles de dépassement
  • circulation et arrêt non justifiés sur les bandes d’arrêt d’urgence
  • non repect des pistes cyclables
  • chevauchement et franchissement des lignes continues

 

Attention : le défaut d’assurance bientôt verbalisable

Dans les prochains mois, la liste des infractions concernées par la vidéoverbalisation devrait s’étendre. Et ce n’est pas pour plaire aux deux-roues : l’ajout du délit de défaut d’assurance est attendu. Concernant les véhicules à deux ou trois roues, cela pose des questions : comment différencier une moto non assurée et une moto dont le certificat est placé sur le”mauvais” tube de fourche ou à l’arrière du gard- boue ? Il est en effet rare de disposer son certificat à l’avant de son garde-boue, puisqu’il y exposé au vol et à la saleté. On vous tient au courant concernant la mise en place de cette mesure !

Partage:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Ecris par Pauline

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *