Moto Guzzi
0

Limitation à 80 km/h : on en est où ?

Dès le 1er juillet 2018, les routes nationales à double-sens sans séparateur central, devraient voir leur vitesse maximale autorisée passer de 90 à 80km/h. Une mesure qui est au coeur du débat depuis de nombreuses semaines déjà. Face à un tel rejet de la part de l’opinion publique, le gouvernement entend pourtant aller au bout de sa démarche.

Une mesure efficace selon le gouvernement

Après une expérimentation jugée positive par le premier ministre Edouard Philippe, le gouvernement campe sur sa position et maintient la mise en place des 80km/h au 1er juillet. Selon lui, ce dispostif permettrait de sauver 350 à 400 vies par an. Il cite notamment une baisse de 25% des accidents et de 50% des tués.

40 millions d’automobilistes conteste son efficacité

40 millions d’automobilistes n’est pas de cet avis et le fait savoir. D’après l’association, ce changement de limitation entraînerait une augmentation de 10% des accidents. C’est ce que laisse à penser son bilan, réalisé à partir des Bulletins d’analyse des accidents corporels de la circulation (BAAC) sur les portions de routes concernés entre 2012 et 2016. Mardi dernier, 40 millions d’automobilistes demandait le retrait de la mesure, jugeant que “le gouvernement a tordu les chiffres pour faire dire à l’expérimentation ce qui l’arrange”.

Les motards continuent de manifester

On vous en parlait il y a quelques semaines, les motards ont multiplié les manifestations contre l’abaissement de la vitesse à 80km/h sur certaines portions de routes nationales. Après un mois de janvier bien agité, on aurait pu imaginer une baisse des protestations pour février. Toutefois, loin de là, les motards continuent de manifester leur mécontement. Le 3 janvier, pas moins de 4000 motards -d’après les organisateurs- se sont rassemblés à Paris. Selon les gendarmes, on comptait également 5000 motards en colère samedi 10 février, en Normandie. Et  ce n’est pas terminé…  

Partage:
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Ecris par Pauline

There are 0 comments

Leave a comment

Want to express your opinion?
Leave a reply!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *